Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2008

Léon Tolstoï : Le réveillon du jeune tsar et autres contes

Couverture :
Après une longue journée de réunions, décrets et audiences, le jeune tsar s'endort en attendant sa femme pour le réveillon. Lorsqu'il rouvre les yeux, il n'est plus dans son palais mais à la frontière avec la Prusse et voit un soldat tirer sur un contrebandier. Toute la nuit, il voyage ainsi à travers la Russie et prend peu à peu conscience du poids des responsabilités qui lui incombent...
Des contes d'une vérité poignante, témoins d'une époque en train de disparaitre, par l'auteur d'Anna Karénine.

Mon avis :
Ces petits Folio à 2 euros sont une excellente idée lorsqu'ils reprennent des textes courts ou des nouvelles déjà écrites d'auteurs comme La boite noire de Tonino Benacquista. Je mettrais un petit bémol finalement sur leur série "Petit éloge", ayant aimé moyennement Petit éloge de l'excès et n'ayant pas aimé Petit éloge des grandes villes. Et dire que j'ai dans ma PAL, plusieurs de leurs copains!

Le réveillon du jeune tsar et autres contes était donc mon premier contact avec Léon Tolstoï. Un contact pas prévu du tout aussitôt car même si Fashion me vante régulièrement les mérites de Guerre et Paix, j'ai déjà une découverte de poids de ses classiques prévue cette année! Cependant, j'ai reçu ce livre bonus avec un bookring et je me suis donc dépêchée de le lire pour le relâcher.

Il s'agit de quatre nouvelles qui m'ont toutes plues :
- Les mémoires d'un fou
- Une âme simple
- Le réveillon du jeune tsar
- Ainsi meurt l'amour

J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteur. Les contes et légendes sont un genre que j'apprécie beaucoup et là ce sont des nouvelles de belle qualité, même si je ne les qualifierais pas toutes de contes.
J'ai particulièrement apprécié la dernière du recueil où le narrateur découvre malheureusement l'un des pire tue l'amour...

Une très jolie découverte de cet auteur, je doute résister longtemps aux sollicitations de Guerre et Paix si je finis mon challenge Klassik rapidement :)