Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2008

Philippe Grimbert : Un secret


Couverture :
Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.
Prix Goncourt des lycéens2004 et Grand Prix littéraire des lectrices de Elle 2005.

Mon avis :
Qu'on me pardonne, mais je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant l'adaptation cinématographique sortie l'année dernière. Quand je dis que je ne lis quasiment jamais la presse littéraire, je serais peut-être prise au sérieux maintenant (quoique j'aurais préféré un exemple plus glorieux). J'ai été très attirée par le film mais finalement par manque de temps, j'avais à la place prévu de lire.
C'est chose faite, et j'ai malheureusement été passablement déçue. Tout d'abord, je n'ai jamais réussi à ressentir un minimum d'empathie pour le narrateur, ensuite j'ai compris très rapidement quel était ce fameux secret. Les deux ensemble a fait perdre une grande partie de l'intérêt de cette lecture.
Un rendez-vous manqué que j'ai regretté.