Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2007

Valentine Goby : Petit éloge des grandes villes

Couverture :
" J'ai lu sur la ville de Douala, vu des milliers de photos, tenu entre mes mains d'énormes volumes de documents d'archives, je l'ai traversée et je n'ai pas écrit sur Douala mais sur l'exil et la raison de vivre ; j'ai lu sur Rennes, annoté des centaines de pages, cherché des images impossibles et peu importe, je n'ai jamais écrit sur Rennes mais sur la transgression. Je ne crois pas qu'une ville, qu'un lieu soit un sujet, la ville force le regard, mon regard, je me reflète en elle, elle en moi, les lieux seuls n'existent pas, nous sommes les lieux que nous avons traversés. "

Mon avis :
Grasse, New-York, Paris, encore New-York, Marseille, Jérusalem, Manille... Comme Petit éloge de l'excès, il s'agit d'un recueil de nouvelles. Valentine Goby nous entraine au fil des villes où elle semble avoir vécu (ce qui est certainement le cas en lisant sa biographie.
J'avoue que j'ai trouvé les nouvelles inégales. Celles qui m'ont le plus marquées sont certainement celles dont je connais les villes (peut-être avais je besoin de cela pour "rentrer" dans l'histoire). Je retiendrais surtout l'une des nouvelles parlant de New-York : New York Kaléidoscope qui est un mélange d'instantanés de cette ville (différents sentiments pour différents lieux).