Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2008

Amanda Eyre Ward : Le ciel tout autour


Couverture :
" La nuit allongée dans sa cellule, la télé éteinte, les bruits enfin calmés, elle repense à ce soir-là, sur la véranda. Elle tente de se convaincre qu'elle l'a vraiment vécu. Elle compte les minutes qu'il lui reste à vivre. Le 25 août est dans soixante-deux jours 89 280 minutes. " Karen a vingt-neuf ans et elle attend son exécution dans le couloir de la mort d'une prison du Texas où les touristes affluent pour l'évènement. Célia, la veuve d'un des hommes que Karen a assassinés, ne parvient pas à se remettre de la mort de son mari. Cinq ans après, elle ne pardonne pas mais décide d'écrire à la coupable... Franny, jeune médecin originaire du Texas, quitte New York pour rejoindre sa région natale et trouver peut-être un sens à sa vie. Trois destins entremêlés dans un roman qui évoque l'univers carcéral féminin avec émotion et humanité. Inoubliable.

Mon avis :
Est-il possible de pardonner l'impardonnable? C'est la question en filigramme de ce magnifique livre.
Trois destins croisés : Karen, la tueuse de l'autoroute, Franny la jeune docteur paumée et Celia la veuve éplorée de l'une des victimes de Karen.
Tour à tour, au fil des chapitres, nous suivons ces trois femmes qui finissent par se croiser à la prison où est retenue Karen.
L'écriture est légère, le texte semble facile alors que le sujet l'est si peu. Amanda Eyre Ward reussit le tour de force de retranscrire les pensées intimes de trois personnages tellement différents et pourtant...

A lire d'urgence, un véritable coup de coeur pour moi!
Merci Amanda pour le prêt.