Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2007

Janet Evanovich : La prime

 

Couverture :
Adieu froufrous, adieu dentelles. La lingerie, c'est fini. Stéphanie Plum, trente ans, n'a plus de boulot. Sa télé est au clou, son frigo est vide et elle se désespère. Heureusement, il y a son cousin Vinnie ! Il dirige une agence de cautionnement et cherche un chasseur de primes... Elle décroche le job et se retrouve sur les traces de Joe Morelli, un flic accusé de meurtre. Un malin, un dur, un séducteur... D'ailleurs, ce ne serait pas le même Joe Morelli qui l'a séduite et abandonnée lorsqu'elle avait seize ans ? Une raison de plus pour le retrouver ! " Stépahnie Plum a de l'humour, de la spontanéité, du bagou, de la rancune. Du charme, quoi ! Dinah Brand - Lire

Biographie de l'auteur :
Américaine, Janet Evanovich est originaire du New Jersey. Au terme de quatre années d'études en arts plastiques, elle renonce à la peinture et commence à écrire, tout en travaillant comme secrétaire intérimaire. En 1994, elle publie son premier roman policier, La prime, qui est immédiatement salué par la critique et plébiscité par le public. On retrouve son personnage de chasseuse de primes, Stéphanie Plum, aux Editions Pocket dans Deux fois n'est pas coutume, A la une, à la deux, à la mort, Quatre ou double, Cinq à sexe et Six appeal. Elle a récemment publié Septième ciel (Payot, 2004). La série de ses aventures est traduite en dix-huit langues et connaît un succès mondial. Janet Evanovich est mariée et mère de deux enfants. Elle vit à la campagne dans le New Hampshire.

Mon avis :
Et une de plus! Fashion a réussi (sans trop de difficultés, j'avoue tout) à me convaincre de lire le premier opus des aventures de Stéphanie Plum et j'ai adoré. Pourtant ce n'était pas forcément gagné surtout pour cause de prénom similaire entre l'héroïne et moi. Et oui, autant j'aime lire des romans sur une ville que je connais, autant cela me fait toujours tiquer de lire mon prénom dans un roman.
Cependant, il est difficile de résister à cette miss catastrophe et je suis tout à fait d'accord de Fashion, l'intrigue est somme toute totalement anédoctique / aux autres aspects de la vie de cette chasseuse de prime. Joe Morelli en est bien sur la partie la plus intéressante :)

Nul doute que vous retrouverez bientôt ici ma critique de la suite des aventures de Stéphanie Plum.

L'avis de deux autres bloggeuses récemment convaincues par Fashion : Tamara et Caro[line]