Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2008

Tonino Benacquista : La boite noire et autres nouvelles

Couverture :
Un homme tout juste sorti du coma qui reçoit de l'infirmière la transcription de ses secrets les plus enfouis, de son passé le plus perdu. Un jeune homme sur les traces d'un amour passé pour exaucer les dernières volontés de son oncle. Un type, un peu paumé, se souvient du temps où il savait arrêter la pluie. Un mari est prêt à tout pour rencontrer sa maitresse malgré une femme maladivement jalouse. Un journaliste pense réaliser sa meilleure interview et conquérir la femme de sa vie en une soirée. Autant de personnages bien ordinaires, confrontés à des situations extraordinaires, et qui, de petites lâchetés en mensonges minables, se retrouvent fatalement dans une position aussi intenable que réjouissante...

Mon avis :
La boite noire est l'une des 5 nouvelles de ce recueil.
Je n'ai pas vu le film adapté, j'étais donc sans aucun a priori (sauf positif / l'auteur) en commençant cette lecture. L'idée est excellente (le coma permet d'ouvrir la boite noire que représente notre subconscient) et Tonino Benacquista l'a très bien traité. Le format nouvelle permet de ne pas se lasser des errements du héros.

J'ai une tendresse particulière pour La volière, qui représente les quelques grammes de douceurs de ce recueil. Ici un neveu part à la recherche des dernières volontés de son oncle. Cependant, j'ai retrouvé la touche Benacquista de Saga, puisque une touche d'ironie se faufile tout de même.

Une autre nouvelle m'a particulièrement plu : Transfert ou comment un mari amant se transforme petit à petit en mari volage.

Un recueil à lire donc et qui peut être une excellente introduction au genre.