Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2007

Paul Auster : La nuit de l'oracle

Couverture :
Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain Sidney Orr est de retour chez lui. Toujours aussi amoureux de sa femme Grace, il reprend lentement goût à la vie. Mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne plus jamais retrouver l'inspiration. Un matin, alors qu'il fait quelques pas dans son quartier, il découvre une toute nouvelle papeterie, au charme irrésistible. Sidney entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, presque dans un état second, Sidney commence à écrire dans le carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine où elle va le conduire. Ni que le réel lui réserve de plus dangereuses surprises... Virtuosité, puissance narrative, défi réciproque de l'improvisation et de la maîtrise, La Nuit de l'oracle précipite le lecteur au cœur des obsessions austériennes, dans un face à face entre fiction et destin. Comme si l'imaginaire n'était rien d'autre que le déroulement du temps avant la mort. Ou pire encore, son origine.

Biographie de l'auteur :
Paul Auster est né en 1947 dans le New Jersey. Son œuvre, aujourd'hui traduite dans le monde entier, est entièrement publiée en France par Actes Sud. Il a obtenu en 1993 le prix Médicis pour Léviathan.

Mon avis :
En lisant les blogs littéraires, peu à peu (ou même très rapidement) j'ai fini par me rendre compte de l'étendu de mes lacunes littéraires malgré mon bon niveau (en nombre en tous cas!) de lectures.
Je n'avais encore jamais lu de Paul Auster (alias PA pour les initiés) et c'est suite à un diner de blogueuses avec maitre yoda PA Flo assistée de son petit padawan Delphine que je me retrouvais avec l'exemplaire de La nuit de l'orable en main (merci Delphine). J'avoue (en plus à ma grande honte puisqu'il s'agissait d'un livre prêté) qu'il m'a fallu près de 2 mois pour le lire.

J'ai aimé. Je ne vais pas poser ma candidature au club des PA addict (il me reste d'autres livres à découvrir du même auteur avant de demander le formulaire!) mais j'en relirai un autre avec plaisir (le voile des illusions est dans ma PAL).
Effectivement, c'est très bien écrit, l'histoire n'est pas phénoménale mais Paul Auster a su adapter cette idée et la développer de façon très convaincante.
J'avoue que j'ai particulièrement aimé le début avec ce parallèle entre l'histoire écrite et l'histoire de son écrivain. La suite m'a moins captivée, même si paradoxalement le suspens était plus présent.

Une critique un tout petit peu mitigée mais c'est un livre que je conseillerais tout de même :) J'ai vraiment apprécié sa qualité d'écriture.