Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2008

Rencontre avec Sophie Kinsella


C'est invitées par le club metro, que Caro[line], Aude et moi-même sommes allées ce matin à la rencontre de Sophie Kinsella.
Pour ceux et celles qui habiteraient actuellement dans l'espace (quoique après tout deux de mes collègues n'étaient pas au courant de la sortie prochaine du quatrième Indiana! Et oui, c'est possible :o)), Sophie Kinsella est l'auteur à succès de la série L'accro du shopping, mais également (entre autres) de Samantha, bonne à rien faire ou des Petits secrets d'Emma.

A l'instar des compagnies aériennes, il semble que quelques participantes aient été victimes de surbooking puisque il manquait quelques places pour s'assoir, mais tout le monde tenait bien dans la salle du restaurant Bertie, lorsque Sophie Kinsella est arrivée, vêtue d'un jean court, d'impressionnants talons noir et d'une veste noir, blanche avec des touches de rose.

Devant une assemblée attentive, elle commença par nous parler longuement de l'adaptation des Confessions d'une accro du shopping car elle arrivait de New-York où le tournage est en cours.
Visiblement, les accros de Becky (l'héroïne du roman) ne seront pas déçues par le passage au grand écran, Sophie Kinsella était enthousiasmée par :

  • le scénario qui reprend en fait les deux premiers tomes de la saga : Sophie Kinsella a pu lire le scénario et faire quelques commentaires.
  • l'actrice choisie pour interpréter Becky, Isla Fisher, dont la beauté n'est extra-terrestre et peut donc ressembler au personnage de Becky
  • les vêtements portés par les actrices et acteurs. Là l'accro du shopping que semble être également Sophie Kinsella a pu s'exprimer, vantant les vêtements dont Dolce et Gabanna et Comme des garçons des différents personnages. Elle n'aurait d'ailleurs rien eu contre le droit d'emporter avec elle quelques souvenirs. Malheureusement, les vêtements doivent être conservés au cas où certaines scènes devaient être rejouées.

Dans la salle, d'autres accros du shopping étaient également présentent et plusieurs questions portaient sur les coups de cœurs shopping de l'auteur. De mémoire, son dernier coup de coeur porte sur un sac blanc avec une fée dessus d'une marque connue (désolée, j'ai oublié de le noter). Et comme quelquefois le hasard est moqueur avec les auteurs, le sac n'était en vente qu'après inscription sur une liste d'attente. Sophie Kinsella s'est donc, à son insu, retrouvée dans une scène de l'un de ses livres, puisqu'il s'agit d'une des mésaventures de Beckie.

La littérature a également été abordée au travers de ses lectures : si elle lit avec plaisir de la chick list dont Marian Keyes, elle est également une lectrice, entre autres de Jane Austen.
A propos de la chick lit, Sophie Kinsella a raconté n'avoir aucun problème avec cette appellation et le classement de ses livres dans cette catégorie. Cependant, elle a avoué un penchant pour une appellation aperçue dans une librairie (anglaise je crois) la Wit lit, Wit signifiant humour avec beaucoup d'intelligence.
Si elle a mis environ 5 mois à écrire le premier volume de cette série, il lui faut maintenant environ 9 mois pour écrire les suivants. Et oui, le même temps qu'un bébé! D'ailleurs Sophie Kinsella a reconnu prendre un peu de poids durant ce temps puisqu'elle écrit en grignotant. Et si Stephen King écrit en écoutant du métal à fond, de son côté c'est avec le même volume sonore mais plutôt du Madonna ou du Kylie Minogue. Elle nous a également dit écrire seule lorsque le roman est en cours.

Le petit déjeuner s'est terminé par une jolie surprise, les Editions Belfond ayant apporté plusieurs exemplaires du dernier livre de Sophie Kinsella (L'accro du shopping attend un bébé), toutes les participantes ont pu repartir avec un exemplaire dédicacé par l'auteur.

Merci encore à Sophie Kinsella pour sa bonne humeur et pour avoir répondu aussi ouvertement à toutes nos questions, au club métro (et surtout Emmanuel responsable du club) pour l'organisation du petit-déjeuner et aux éditions Belfond pour les livres.
Je profite d'ailleurs de ce billet pour remercier doublement les Editions Belfond, puisqu'ils font partis des gentils éditeurs qui ont acceptés de nous envoyer des livres pour récompenser les gagnants du futur Books and the city.

Pour finir, une photo un peu plus rapprochée de l'auteur : Sophie Kinsella est à gauche.

20/03/2008

Les salons du livre sont des endroits dangereux!

Encore toute tourneboulée par ce salon du livre (d'ailleurs je prends mes photos dans tous les sens), je ne sais pas trop par quoi commencer.
D'un autre côté, d'autres blogueuses parisiennes (Caro[line] et Fashion) ont eu la bonne idée de faire rapidement leur billet et ont donc déjà raconté les principales anecdotes :)
Merci les filles!

Ce fut donc un dimanche placé sous le signe du livre puisqu'avec Caro[line] nous avons enchainé deux salons dans la même journée :
- salon du livre de Chambourcy (essentiellement pour aller dire bonjour aux auteurs de Griffe d'encore, petite maison d'édition spécialisée dans la SF.
- salon du livre de Paris, pour un petit repérage en prévision de la journée de mardi que nous avions toutes les deux réservé pour un no limit (désolée monsieur le banquier).
Pendant le petit repérage, nous avons tout de même eu le temps de croiser plusieurs auteurs dont à notre arrivée Jean-Philippe Blondel. Et c'est là que j'ai perdu toute crédibilité. Imaginez, Caro[line] croise quelqu'un qui lui fait la bise, et là me présente, Stéphanie - Jean-Philippe Blondel, Jean-Philippe - Stéphanie une blogueuse.
Et moi, qu'ai je fais, j'ai poussé un mini cri de surprise, et ouvert la bouche. Jean-Philippe a gentiment voulu me réconforter, ou plutôt il a eu peur, en me répliquant "mais il ne faut pas réagir comme cela!". Oui oui, je sais, mais j'étais surprise c'est tout! :)


Je vais finalement me contenter d'un résumé succinct : j'ai rencontré beaucoup d'auteurs (dont surtout auteurs chouchou n°1 et auteur chouchou n°2, beaucoup parlé avec eux et j'espère pouvoir bientôt vous proposer plusieurs interview les auteurs passent à table.
Si une alerte à la bombe a stoppé mes achats de dimanche, cela n'a pas été le cas mardi et tout cela n'a pas été très raisonnable :) :
- Clémence Boulouque : Nuit ouverte
- Alain Golébiowki : Autopsie d'une premier amour
- François Gravel : Vous êtes ici
- David Foenkinos : Entre les oreilles
- Marie-Célie Agnant : Le livre d'Emma
- Lucien Cerise : Photographie d'un hamburger
- Céline Robinet : Vous avez le droit d'être de mauvaise humeur, mais prévenez les autres!
- Julien Blanc-Gras : Comment devenir un dieu vivant
- Sébastien Fritsch : Le mariage d'Anne Orval
- Kelley Amstrong : Morsure
- Gilles Bachelet : Mon chat le plus bête du monde

Et pour finir je ne résiste pas au plaisir de vous montrer la dédicace de Gilles Bachelet pour mon neveu :)