Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Top Ten Tuesday : Books I Can’t Believe I’ve Never Read | Page d'accueil | Welcome to Burlesque »

23/12/2010

La citation du jeudi : Noël en famille

Le jeudi c'est citation grâce à Chiffonnette,

281139828.gif

Noël étant à l'honneur cette semaine, il était évident de le prendre comme thème de la citation du jeudi.


 

sapin-de-noel.jpg

Pour commencer, un peu de poésie car après cela se gâte un peu...

 

A Noël je n'ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J'aime chaque saison pour ce qu'elle apporte.
William Shakespeare, Extrait de Peines d’amour perdues   


Pourquoi Noël arrive-t-il toujours quand les magasins sont bondés ?
Paulo Vincente

Celui qui a inventé la Noël, c'est un mec qui devait tenir un magasin.
Jean-Marie Gourio, Extrait de Brèves de comptoir - 1996

Noël en famille, derrière l'image d'Épinal...même si il y a toujours de l'amour autour :)

La famille est un ensemble de gens qui se défendent en bloc et s'attaquent en particulier.
Diane de Beausacq

Mais bon,

Une famille qui crie est une famille unie
Gérald Godin, Extrait de L'Ange exterminateur   

04:48 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |

Commentaires

merci pour ces citations !!
bon Noël à toi !!

Écrit par : lucie | 23/12/2010

Répondre à ce commentaire

Oh du Will! Oh des brèves de comptoir! Joli choix :-)

Écrit par : Isil | 23/12/2010

Répondre à ce commentaire

@Lucie : Joyeux Noël également
@Isil : merci, j'aime les contraires :)

Écrit par : Stéphanie | 24/12/2010

Répondre à ce commentaire

A très vite pour la suite des fêtes!!

Écrit par : chiffonnette | 26/12/2010

Répondre à ce commentaire

J'aime bien celle de Shakespeare, d'une infinie sagesse et celle de Paulo Vincente et son sens de l'humour.

Écrit par : Heol | 26/12/2010

Répondre à ce commentaire

Et celle-ci, elle te plait ?

Noel est un mensonge qui réunit les familles autour d’un arbre mort recouvert de lumières, un mensonge tissé de conversations insipides, enfoui sous des kilos de crème au beurre, un mensonge auquel personne ne croit.

No et moi
Delphine de Vigan

Écrit par : liliba | 27/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.