Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Citoyens, citoyennes, couinons en coeur | Page d'accueil | Books and the city 2010 : les pieds dans l'eau! Mais le sourire aux lèvres »

15/06/2010

Deauville fête ses 150 ans

deauville.pngSi vous dites Deauville à quelqu'un, vous saurez d'après sa réponse qu'elles sont ses inclinations :

- un cinéphile pourra vous répondre le festival du film américain, les cabines de plages aux noms légendaires, Un homme et une femme de Lelouch

- un passionné de mode pourra citer Yves Saint-Laurent, Coco Chanel ou même les magasins le Printemps

- un autre plus passionné de musique pourra parler de Swing in Deauville, mais aussi du Festival de Pâques, d'Août musical ou par exemple du salon Livres et Musiques

et enfin un littéraire pourra évidemment parler de Proust, Flaubert, mais aussi de Ian Fleming's qui se serait inspiré de la station pour Casino Royale ou de F. Scott Fitzgerald qui mentionne Deauville dans The Great Gatsby

Bien sur cette liste est loin d'être exhaustive!

Cette année, Deauville, la ville aux milles facettes, fête son 150ème anniversaire. A cette occasion, la ville propose 365 événements pour marquer l’année, 365 jours d’invitations pour découvrir Deauville.

Un programme pour tous les temps, tous les jours
dès le premier trimestre de Deauville 2010

Pendant 365 jours, la Ville répond au défi de proposer chaque jour « un rendez-vous » pour célébrer la vitalité et l’enthousiasme de son territoire, pour partager avec les visiteurs de passage ou ses habitants.

Vous aurez donc au minimum 1 bonne nouvelle raison (en plus de celles déjà existantes) de visiter chaque jour Deauville.

Par exemple, le 19 Juin, L’Opéra de Feu

Pascal Dusapin, un des plus grands compositeurs français de musique contemporaine, s’associe aux fameux artificiers du Groupe F pour mettre en son, en lumière et en émoi la longue plage de Deauville. Une amplitude exceptionnelle de feu de 800 m, la superposition des paysages sonores et visuels, la révélation du site par les tirs verticaux, horizontaux du feu et les sons enregistrés de voix, de grosses caisses et de claquements de fusées. Pascal Dusapin sera lui-même aux manettes pour un opéra de feu.

« Lorsque la Ville de Deauville m’a demandé de m’associer au Groupe F - afin de commémorer le 150ème anniversaire de sa fondation - j’ai immédiatement accepté de participer à cet événement populaire parce qu’il s’agissait d’inventer une œuvre commune d’une dimension nouvelle entre un artificier et un compositeur. Il n’était pas possible d’utiliser l’orchestre symphonique, qui est mon principal outil, mais au contraire de traverser l’art du feu par l’art des sons et créer une autre voie à l’expression de l’un et de l’autre. Sur la plage de Deauville, le public sera environné par une implantation sonore extrêmement sophistiquée qui lui permettra de savourer les fantastiques tirs de feux du Groupe F et au même instant d’être immergé par un espace sonore ondoyant et vif comme un vol d’oiseau. »

 

Pour plus d'info www.deauville-2010.fr, ou encore la page Facebook !

Article sponsorisé

Commentaires

deauville, c'est aussi le festival du cinéma asiatique ! ;)

Écrit par : choco | 16/06/2010

Répondre à ce commentaire

Pascal Dusapin sera lui-même aux manettes pour un opéra de feu.

Écrit par : replica rolex watches | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.