Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une happy face se mérite | Page d'accueil | Deauville fête ses 150 ans »

14/06/2010

Citoyens, citoyennes, couinons en coeur

Bookomaton et Fashion à l'occasion d'un voyage en train (certainement sous l'effet combiné de Shakespeare et de la fantaisie anglaise) ont décidé de mettre par écrit notre droit inaliénable à la couinerie.

Rejoignez le mouvement!


Charte.jpg

06:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |

Commentaires

J'adooooore! Et je veux bien en être!!! Bravo!

Écrit par : Martine | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Y a un test à passer au moins pour en être ?

Écrit par : Stephie | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Que celui ou celle qui n'aime pas couiner se dénonce immédiatement ou se taise à jamais ! Non mais!

Écrit par : Isabelle | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!

Écrit par : Caro[line] | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Je n'ai qu'une chose à dire : j'aime couiner ;) mdr ! La vie serait trop triste sinon !

Écrit par : Joelle | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

oui oui couinons !! hiiiiiii

Écrit par : **Fleur** | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Le couinage est de règle !

Écrit par : Ankya | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Que c'est bon tous ces couinements le soir au fond des bois! :-))

Écrit par : fashion | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Encore bravo aux initiatrices du mouvement, et merci à celles qui rejoignent le mouvement
allez : hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :)))

@Stephie : la couinerie est libre, mais on peut créer un tampon ;)

Écrit par : Stéphanie | 14/06/2010

Répondre à ce commentaire

Comme Caro mais avec encore plus de "iiiiiiiiiii" ;)

Écrit par : Kikine | 15/06/2010

Répondre à ce commentaire

J'adore... mais je couine à distance!!!

Écrit par : Karine:) | 15/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.