Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-09 | Page d'accueil | 2009-11 »

31/10/2009

Loi de Murphy appliquée au swap

C'est toujours lorsque vous aurez décidé d'ouvrir votre bloody-swap, le jour d'Halloween, que celui-ci sera posté en retard, et arrivera après Halloween.

Et oui, pas de colis reçu pour moi, donc pas de billet aujourd'hui! Rien de grâve.

Billet prévu pour samedi prochain au plus tôt pour cause de déplacement professionnel de mon côté, en Roumanie, la semaine prochaine.

Halloween.gif

04:16 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |

17/10/2009

Out la crise, la chanson du dimanche

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, DJ Zebra est un spécialiste des bootlegs (le résultat du mélange de deux (ou plus) chansons. Animateur sur Oui FM, la radio rock parisienne (que vous pouvez écouter sur le web), il se spécialise dans les bootlegs rocks. C'est à cette occasion que je l'ai d'ailleurs découvert.

Au travers de Zebramix en live, il a proposé le temps d'un concert ses meilleurs bootlegs avec de vrais musiciens et chanteurs à l'interieur. Mais ses collaborations en live sont fréquentes (Cali, Mathias Malzieu de Dyonisos ...)

Parmi ses bootlegs qui m'ont le plus marqué :

- Soul désir (la rencontre deNoir Désir et d'Aretha Franklin) est ici

- Joey Starr Wars (je n'aime habituellement pas le chanteur mais là...)

La version live avec un de vrais bretons inside est ici

et la version studio est ici.

Souvenirs souvenirs pour finir avec Telephone vs Billie Ze Kick (dont Dj Zebra a fait partie)

Le site de DJ Zebra

Sa page wikipedia

Sa chaine youtube (attention hautement addictive)

Désolée, je n'ai trouvé de lien pour inclure les vidéos dans le billet, mais cela vaut la peine de cliquer :)

 

 

 

 

05:46 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dj zebra, bootleg | |  Facebook |

11/10/2009

Remember? non Forget my name

19151187.jpg

Résumé officiel (source : allocine.fr)

Dans l'atmosphère électrique de la très prestigieuse High School of Performing Arts de New York, danseurs, chanteurs et comédiens affrontent quatre ans durant tous les challenges d'un environnement ultra compétitif.
Chacun se voit offrir la chance d'accomplir son rêve... à condition d'être doué, de faire preuve d'un engagement absolu et de travailler sans jamais faiblir.
Parallèlement aux exigences de l'apprentissage, chacun doit affronter ses doutes, et vivre tout ce qui fait la vie à cet âge : les amitiés, les premières amours et la découverte de ses propres limites...
Alors que chacun lutte pour atteindre la lumière des projecteurs, tous vont découvrir qui, parmi eux, a suffisamment de talent et de discipline pour connaître vraiment la gloire...

Lire la suite