Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Books and the city, édition 2009 | Page d'accueil | Vous l'aviez déjà compris »

14/06/2009

Marathon des mots à Toulouse

visuel.jpgA la manière de Caro[line], je peux dire que nous avons accepté la deuxième mission de l'équipe Leclerc (et surtout Elodie) et nous nous sommes envolées samedi matin pour Toulouse.

Nous? Caro[line] justement, Fashion, Papillon et donc moi-même.

Mission? Assister au festival Marathon des Mots de Toulouse.

Le programme? Totalement libre et à notre convenance, sauf pour un déjeuner samedi midi avec Michel Edouard Leclerc, des journalistes également invités ainsi qu'une partie de l'équipe des Espaces Leclerc.

Humeur? Au beau fixe, comme ce soleil de plomb qui chauffe les rues de Toulouse

D'autres? d'autres blogueuses nous ont rejointes : Erzebeth, Yueyin, Choupynette et Ankya.

Conclusion du premier jour? C'est vraiment chouette internet! Les blogueuses sont toujours aussi sympas! Bernard-Pierre Donnadieu est un formidable lecteur!


11h

Devinette : que font quatre blogueuses littéraires lorsqu'elles ont 25 minutes à patienter avant la première lecture de la journée?

Indice ici.

Réponse : elles vont faire un tour à l'une des libraires mythique de Toulouse, qui a en plus la bonne idée de se situer à cinq minutes du cloitre des Jacobins

11h25

Chatelet_1 122.jpg

J'aime ces lieux chargés d'histoire! Il faut le reconnaitre le cloitre des Jacobins est quand même magnifique et plus beau que les tentes blanches de Saint-Malo (*soupirs*).

Première lecture : Charles Berling qui nous fait découvrir Léger, Humain, Pardonnable de Martin Provost.

Bof, bof, bof : je n'aime pas le texte (fragments de souvenirs (autofiction) de l'auteur) et je n'apprécie pas la prestation de l'acteur qui commence par parler trop vite, oscille entre la lecture blanche (merci Amanda pour les explications) et le fait de mettre le ton.

12h30

Déjeuner avec Michel-Edouard Leclerc, son équipe des centres Leclerc, l'équipe de l'agence de communication dont Elodie qui nous a fait partager le prix Landerneau et 3 journalistes qui ont également été invités à Toulouse. Tout commence avec une présentation des espaces Leclerc avec plusieurs chiffres sur le marché du livre (j'y reviendrais car c'est très intéressant).

 

 

14h30

Les blogueuses Toulousaines nous rejoignent.

Toujours le cloitre : conversation avec Lambert Wilson (qui est interviewé par Karine Papillaud de 20 minutes).C'est un bon client! Il est passionnant, il suffit de lui poser une question pour qu'il parle, parle et parle. Le public (majoritairement féminin) est sous le charme. Petite rectification de l'artiste, sa mère n'est pas anglaise, il est bien issue d'une famille 100% française. Son nom est celui de son arrière grand-père paternel qui était Irlandais.

Petit regret : pas un seul mot sur ses lectures. Les questions des spectateurs ont été sur le chant.

15h30

Chatelet_1 143.jpg

 

Repos bien mérité, sur une terrasse (quelle chaleur). Papotages dans tous les sens. Un gros spoiler (et non pas de Fashion mais Choupynette!)

Chatelet_1 140.jpg16h30

Conversation avec Bernadette Laffont et toujours Karine Papillaud qui ne sera vraiment pas convaincante dans son rôle. Heureusement Bernadette est également une très bonne cliente. Là, nous pouvons un peu plus découvrir la lectrice qu'elle est (notre groupe pose deux questions en ce sens).

 

 

lectures.jpg18h

Lecture de La beauté du monde et Nous ne sommes pas d'ici de Michel Bris par Bernard-Pierre Donnadieu. Enfin, une lecture, magnifique. Les mots de l'auteur sont portés par l'acteur qui réussi magnifiquement l'exercice. Les deux hommes sont manifestement complices : Bernard-Pierre s'arrête de temps en temps pour demander s'il prononce bien un nom breton et traite même l'auteur de coquin lorsqu'il parle des jupes des filles. Le public est silencieux et concentré.

 

 

19h30

Retour à l'hôtel pour moi, attente de la prochaine lecture pour le petit groupe (Bernard Giraudeau, tant pis).

21h30

Pâtes au chèvre, miel et noix, restaurant déjà presque désert. Papotages, rires, littérature, sexy mens, rires, Hugh, Wolverine, Star wars, Harrison, lasagnes au chocolat avec crème anglaise.

 

Aujourd'hui? Jean-Louis Trintignant. *Soupirs*

Commentaires

Très bon compte rendu! Encore une super journée de blogueuses!!!

Écrit par : choupynette | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

Journée passionnante... Un peu chaude peut être, Toulouse s'était mis sur son trente et huit question température... heureusement encore que les vielles pierres gardent un semblant de fraicheur ;-)

Écrit par : yueyin | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

Quel compte rendu !! Au passage je récupère les photos de BErnadette Lafont et Pierre Bernard Donnadieu. Je n'avais pas pu les prendre en photo :)

Écrit par : Ankya | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

@YueYIn: hihihii... sur son trente et huit... très bien trouvé!!!!

Écrit par : choupynette | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce joli compte-rendu ! Vivement la suite !!!

Écrit par : bladelor | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

De la challleeeerruuuuur! Bon, j'arrête de pleurer, il faisait chaud aujourd'hui! Et presque soleil! Joli compte-rendu!

Écrit par : chiffonnette | 14/06/2009

Répondre à ce commentaire

Grâce à ton compte-rendu, on y était aussi! Merci Stéphanie!

Écrit par : Martine | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

Ca me rassure grandement que vous ayez fait un crochet par Ombres blanches, qui reste malgré tout incontournable !
Je m'en veux encore pour Jean-Louis Trintignant, mais je crois que c'est un habitué du Marathon (il était déjà venu auparavant), pourvu qu'il "resigne" l'année prochaine, et vous reviendrez, ok ? On fera en sorte qu'il fasse moins chaud ;-)

Écrit par : erzébeth | 15/06/2009

Répondre à ce commentaire

Ravie de voir que notre chère ville rose vous ait plu. Vous avez bien été conseillée pour la librairie Ombre Blanche !

Écrit par : Toulousaine | 07/07/2009

Répondre à ce commentaire

Bel événement.

Écrit par : Frédéric Delalot | 11/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.