Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-04 | Page d'accueil | 2009-06 »

30/05/2009

J'aurais pu

saint malo.JPGJ'aurais pu vous proposer mon premier compte-endu de ma toute première journée au festival Etonnants Voyageurs. Cependant, je ne peux pas, j'ai lamentablement oublié le cordon USB pour récupérer mes photos. Alors, pour l'instant, je vous dirais juste que C'EST TROP GENIAL.

Les auteurs sont aussi accessibles qu'à Epinal, mais en plus, il y a l'océan, la plage, des dizaines d'animations (débats, conférences, lectures et expositions), ainsi que le soleil. L'iode embaume les tentes qui abritent une bonne partie des festivités. Le paradis des LCAs est actuellement et pour deux jours encore, situé à Saint-Malo.

Moi, j'y retourne demain!

(Photo prise hier soir, je ne peux pas récupérer mes photos du jour prises avec mon reflex, mais les photos prises avec mon compact hier soir sont disponibles)


 

24/05/2009

Out la crise, la chanson du dimanche

J'ai déjà avoué ici que je n'étais qu'une midinette, et je ne m'en suis jamais cachée à la différence de Wild Girl en faux cuir ;)

En 2004 est sorti "la fausse suite" de Dirty dancing et j'étais bien sur dans une salle de cinéma pour le voir. J'ai une passion déclarée pour les films où on danse. Dirty dancing, Shall we dance, et autres films avec "dance" dans son titre n'ont pas de secrets pour moi.

Lire la suite

23/05/2009

Parfois, on se sent un peu seule

Calimero-5.gif

Vendredi dernier, je proposais de gagner le livre de Simonetta Greggio, mais visiblement, mes questions ne vous ont pas inspiré(e)s.

Voici quand même les réponses :

- Pourquoi le prix Landerneau s'appelle-t-il justement Landerneau?

Edouard Leclerc a ouvert son premier supermarché, ou plutôt Epicerie discount à l'époque, à Landerneau. Le prix Leclerc s'appelle donc en mémoire Prix Landerneau

- Quel est le titre préféré de l'auteur chouchou de la copine de Perrette qui fait parti de la sélection? (c'est facile, elle n'en a lu que deux pour l'instant)

La douceur des hommes, que j'avais d'ailleurs proposé en livre voyageur et que j'ai offert à moultes personnes.


 


12:35 Publié dans Swaps, jeux | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |

21/05/2009

Epinal, chapitre 2!

Fashion et Uncoindeblog ont très sérieusement donné un compte-rendu détaillé de nos aventures à Epinal. L'age et l'habitude aidant, nous avons été sages (ou presque), plus loquaces avec les auteurs (qui sont toujours aussi sympas pour ce salon) et aventurières (ou presque, dans le centre-ville de cette grande (mais petite par la taille) ville).

Je m'étais fixée la limite de 50 euros pour enrichir ma PAL!

Lire la suite

19/05/2009

Parce que parfois, il faut être sérieux, tout en ne l'étant pas!

QUETE NATIONALE - Cette année, la Croix-Rouge française donne rendez-vous les 23 et 24 mai pour sa 75ème quête nationale

Lire la suite

22:35 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

17/05/2009

Out la crise, la chanson du dimanche

En 1979, Paul Jabara et Paul Shaffer écrivent It's raining men. Elle ne sera enregistrée qu'en 1982 par les Weather sisters, après avoir été refusée par Donna Summer, Grace Jones, Diana Ross, Cher, Chaka Khan, Aretha Franklin, Teena Marie, Gloria Gaynor, eteven Barbra Streisand. Ces stars le regretteront certainement puisque le tube sera vendu à plus de 6 millions d'exemplaires.

Lire la suite

14:52 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

15/05/2009

Un vendredi soir sur la terre

La copine de Perrette se prélassait tranquillement, et sans aucune honte, dans un fauteuil du Starbuck Café. En bonne LCA, la copine de Perrette adorait, en effet, déguster un Chai tea latte tout en parcourant les pages d'un bon livre. Ce thé était bien mérité, après une semaine en Slovénie à subir une canicule (suivant des critères bien personnel, et oui à l'inverse de Perrette, sa copine n'aimait vraiment pas le soleil).

Donc, la copine se prélassait, quand tout à coup, mince!, elle se rappela qu'un gros paquet l'attendait depuis une semaine dans la loge de son concierge. Regardant sa montre, elle commença à prier le dieu des LCAs pour arriver avant 20h (heure fatitique de fermeture).

Lire la suite

20:49 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook |

13/05/2009

LJ Smith : Le journal d'un vampire

journal d'un vampire.jpg

Dès l'arrivée de Stefan Salvatore à Fell's Church, Elena, la reine du lycée, se jure de la séduire. D'abord distant, le garçon aux allures d'ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu'il aimait l'a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des évènements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L'histoire est-elle amenée à se répéter ? Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l'amour d'une même femme. Un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité.

Lire la suite

10/05/2009

Out la crise, la chanson du dimanche '"spéciale"

Chanson du dimanche un peu spéciale aujourd'hui, puisqu'il s"agit de vidéos. L'opérateur anglais T-mobile, dont le slogan est "Life's for sharing" a décidé de le mettre en pratique lors de flashmob ou pseudo flashmod.

Lire la suite

01:02 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

01/05/2009

Delphine de Vigan : No et moi

no et moi.jpgcoeurpetit.jpgLou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Enfant précoce et fantaisiste, elle rencontre un jour, à la gare d'Austerlitz, No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu'elle. Elle décide alors de sauver No, de lui donner un toit et une famille et se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Roman d'apprentissage, No et moi est un rêve d'adolescence soumis à l'épreuve du réel. Un regard d'enfant précoce, naïf et lucide sur la misère du monde, un regard sur ce qui nous porte et la part de poésie qui nous manque.

Lire la suite