Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2008-11 | Page d'accueil | 2009-01 »

31/12/2008

Georges Flipo : Qui comme Ullysse

qui comme ulysse.jpg
Je l’ai déjà écrit ici : j’aime les récits de voyages. Peut-être cela vient il de ma conception du voyage , qui est de prendre son temps, visiter mais aussi savoir se perdre pour être surpris au détour d’une route ou d’une rue. C’est également s’assoir à une terrasse ou sur un banc pour lire ou pas simplement regarder les gens passer. Cela vaut tout les dépaysements. C’est aussi comme cela, qu’à une ville, j’associe souvent des lectures.

Lire la suite

29/12/2008

Charles Dickens : De grandes espérances

de grandes esperances.jpg
Pip est un jeune garçon rêveur et sensible. Élevé par une soeur revêche et un beau-frère d'une nature excellente mais tenu sous la coupe de cette maîtresse femme, il aime à traîner au cimetière où sont enterrés ses parents. Les pierres tombales, bien évidemment, ajoutent à l'atmosphère lugubre de l'Angleterre dépeinte par Dickens, toile de fond au récit de l'ascension sociale de Pip.

Enfant, avant même qu'un héritage inattendu éveille en lui "de grandes espérances", il voit le monde à travers le filtre étrange de son imagination qui frise parfois le surnaturel et le prédispose à la rencontre avec deux êtres qui vont transformer sa vie : un forçat évadé, figure qui reparaîtra de manière récurrente, et Miss Havisham, vieille folle qui n'a de cesse, pour venger sa jeunesse bafouée, d'exhorter Estella à briser le coeur de toute la gent masculine. C'est chez elle, dans une demeure au temps assassiné, qu'il fera l'apprentissage des bassesses de la nature humaine.

J'ai eu la mauvaise idée (aie pas taper Fashion) de vouloir lire La foire aux vanités en début d'année dans le cadre du Fashion Klassik challenge. Le livre fait 1100 pages et j'ai abandonné au bout de 300. 300 pages d'ennui total, en fait j'ai tenu pour le challenge sinon j'aurais abandonné au bout de 50 pages. Désolée, mais le style m'a semblé tellement soporifique que l'intérêt de l'histoire n'a pas réussi à me convaincre de continuer.

Lire la suite

27/12/2008

Swap Saint-Valentin : La liste des adeptes de l'Amour

Et voici la liste des premières inscrites au swap Saint-Valentin

Lire la suite

22:50 Publié dans Swaps, jeux | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : qui participe? | |  Facebook |

Les blogueurs passent aussi à table : Aelys

Il y a une éternité ou presque, j'avais demandé à Aelys de répondre à mon petit questionnaire. J'ai mis du temps à le mettre en ligne mais le voilà.

Êtes-vous un bon vivant qui aime la bonne chère et le bon vin ?

Je pense être assez épicurienne dans l’âme, mais très souvent (et malheureusement) contrainte de réfréner mon enthousiasme en matière de gastronomie ! J’apprécie, bien entendu, le contenu de mon assiette, mais pas seulement… Le moment du repas est synonyme pour moi de convivialité, de plaisir, de découvertes… Je suis plutôt curieuse, prête à goûter la plupart des mets et des aliments. En revanche, cela ne m’empêche pas d’être un peu difficile... J’aime beaucoup mettre la main à la pâte (même si ce n’est pas toujours une réussite) et, plus particulièrement, me creuser la tête pour accommoder les restes ou tenter d’improbables associations d’ingrédients (là encore, ce n’est pas toujours une réussite). Un bémol toutefois dans mon engouement pour la gastronomie : je ne m’y connais absolument pas en vins et ne les apprécie pas, à quelques exceptions près.

Lire la suite

25/12/2008

Joyeux Noël

Joyeux Noël! Je vous souhaite des jouets par milliers, des livres par millions (soyons folle, je voudrais ne pas être la seule freak de la PAL) et surtout je vous souhaite chacune de trouver au pied du sapin :

- Fashion un Darcy

fashion.jpg

Lire la suite

23/12/2008

Love, love, love

Love God

Voici venu le temps du swap...

Parce que Fashion et moi aimons les traditions, après celle de la choucroute de Noël, et avant d'autres, nous avons décidé, comme l'année dernière, de lancer un swap. Mais, à l'inverse de la dernière édition, où les participants avaient échangé des colis sombres, pleins d'histoires terribles, de sang et de larmes, nous avons décidé cette année, parce que nous savons que sommeille en chacun un coeur qui bat, qui s'émeut, qui vibre, parfois même un coeur de midinette (ne niez pas, va, les coming-out ont été suffisamment nombreux pour que ce soit retenu contre nous vous), donc, nous avons décidé que le thème de notre swap annuel serait : Saint Valentin!

Lire la suite

21/12/2008

Romain Sardou : Une seconde avant Noël

une seconde avant noel.jpg

1851. A Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissées des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant... Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires aventures l'attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous.

Lire la suite

19/12/2008

Madrid littéraire

Que fait une LCA en déplacement dans une ville étrangère ? Elle regarde ce que lis les autochtones. Alors voici un compte-rendu express mais littéraire de mes 4 jours sous le soleil (ou la pluie) de Madrid.

Lire la suite

16/12/2008

Umoja aux Folies Bergères

umoja.jpg

UMOJA, en zoulou, signifie « ensemble ». Ensemble, chaque soir, sur les scènes du monde entier, 35 artistes retracent l'histoire artistique, fascinante et passionnée, des territoires sud-africains. Un voyage musical vibrant d'émotions, aux couleurs et aux rythmes africains qui vous aspire dans un tourbillon d'énergie créative !

Les créations musicales servies par des voix exceptionnelles et des rythmes puissants constituent l'âme et l'esprit d'UMOJA. « Notre musique nous aide à rester humain car en Afrique, le rythme est la vie elle-même », déclare Hope, le narrateur du spectacle.

 

U nique
M usique
O nirique
J oyeux
A frique

Lire la suite

05/12/2008

En passant

Je suis toujours sous le choc de mon paquet, pour me remettre je lis, je lis et je lis encore.

Suis en train, par exemple, de finir La résistance suite de la déclaration (et c'est encore mieux).

Ensuite, je reprends le Fashion Klassik list et la chartreuse de Parme.

 

Hier soir, j'étais à une conférence sur le polar, avec Patricia Parry et le juge Eric Halfen. Billet à venir ce soir, au plus tard demain.