Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Madrid littéraire | Page d'accueil | Love, love, love »

21/12/2008

Romain Sardou : Une seconde avant Noël

une seconde avant noel.jpg

1851. A Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissées des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant... Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires aventures l'attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous.


Comme de plus en plus souvent, je suis de nouveau en retard pour mon billet du thème de lecture des Théières. Tradition oblige, pour décembre, nous avons décidé de célébrer Noel.J'en ai alors profité pour ressortir du fin fond de ma PAL, une seconde avant Noel de Romain Sardou. Du même auteur, j'avais déjà lu et apprécié Pardonnez nos offenses.

Ici le style est totalement différent. Dans un conte à la Dickens, de l'aveu même du narrateur et donc de l'auteur, Romain Sardou nous fait découvrir la véritable histoire du père Noël. Si le narrateur m'a quelques fois agacée, j'ai tout de même été happée par l'histoire. Romain Sardou joue avec les légendes populaires, les utilise pour créer une belle histoire qui donne envie de se replonger dans la magie de Noël. Bon ok, tout cela est très convenu mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti en le lisant. Et puis, mince, si une fois par an, les adultes ont le droit de croire à la magie, c'est bien à Noël non? :)

 

Et dire que toute cette histoire a finie comme cela :)

Commentaires

Des légendes, Noël... je sens que je pourrais aimer, malgré le côté convenu!! J'ai déjà dit que j'étais une Christmas Freak, n'est-ce pas!!! :))

Écrit par : Karine :) | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

La Nymphette en a présenté un autre lors du cdt et bien qu'elle ne l'ait pas terminé, ça ne m'avait pas du tout donner envie... et ton billet non plus ! Par contre, merci pour la vidéo, ça me calme en ces temps de Noël où cette année je ne ressens aucune magie! ;-)

Écrit par : Emeraude | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais lu un livre de Romain SARDOU. Mais j'ai son dernier "Délivrez-nous du mal" dans ma PAL. J'étais pourtant parti pour lire avant "Pardonnez nos offenses". Je suis vraiment curieuse de découvrir son écriture.

Écrit par : Laetitia la liseuse | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

@Karine : c'est parfait pour ta pathologie alors :)

@Emeraude : alors je te conseille Pardonnez nos offenses, le style est totalement différent et il a emballé plusieurs lectrices aux goûts différents

@Laetitia : pas entendu parler, j'attends ton avis alors

Écrit par : Stéphanie | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

Dès que Romain Sardou sort un livre, Europe 1 nous bassine avec (mais je crois qu'ils collaborent avec XO éditions, ceci expliquant cela), ce qui fait que je ne supporte pas cet auteur, sans même le connaitre ;-) Puis aucun livre d'XO éditions ne franchira mon palier. Oui, je suis une sale snob ;-))
Par contre, ça me donne envie de lire Dickens ! :)

Écrit par : erzébeth | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je suis trop snob pour Romain Sardou, mais pour d'autres raisons: le fils de Michel dans ma bibliothèque? Jamais!!

Écrit par : Mo | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

Moi quand j'étais jeune j'aimais Michel Sardou.
Je sors sous les huées.

Écrit par : fashion | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

@Erzebeth : je viens de finir De grande espérances et j'ai un peu souffert (compte rendu bientôt)
qu'est ce que c'est que ces a priori, ok XO a une ligne éditoriale discutable mais si GM met des gens à la lecture, c'est important aussi
Tout le monde ne peut pas aimer directement les grands classiques :)

@Mo : il fait quand même partie de notre patrimoine et comme dit le grand Maxime : "on ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille"

@Fashion : et c'était à faire pâlir tous les marquis de Sade, et faire rougir les putains de la rade? :))

Écrit par : Stéphanie | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'avais lu "pardonnez nos offenses" sans en attendre rien de bien, et j'avais été très très agréablement surprise. A noter donc...

Écrit par : Anne la provinciale | 23/12/2008

Répondre à ce commentaire

Ah non, moi Sardou je peux pas. Mais Johnny, j'aime...

Écrit par : Mo | 23/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimée Sauver Noël, car c'est le tout premier livre que j'ai lu de lui!! mais je ne savais pas qu'il était connu à ce point!! Fashion, moi aussi j'aime bien Michel Sardou quand j'étais jeune!!!

Écrit par : lael | 28/12/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai bien aimé me plonger dans un conte pour adulte.

Écrit par : pom' | 28/12/2008

Répondre à ce commentaire

@Anne : j'ai préféré Pardonnez nos offenses quand même

@Mo : aaah le taulier :)

@Iael : essaie Pardonnez nos offenses alors :)

@Pom' : oui c'est toujours sympa
j'adore lire régulièrement des contes également.

Écrit par : Stéphanie | 29/12/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.