Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pascal Dessaint : Une pieuvre dans la tête | Page d'accueil | Yasmine Char : La main de Dieu »

11/06/2008

Jean Teulé : Le Montespan


Couverture :
En 1663, Louis-Henri de Montespan, jeune marquis désargenté, épouse la somptueuse Françoise « Athénaïs » de Rochechouart. Lorsque cette dernière accède à la charge de dame de compagnie de la reine, ses charmes ne tardent pas à éblouir le monarque à qui nulle femme ne saurait résister. D'époux comblé, le Montespan devient alors la risée des courtisans. Désormais, et jusqu à la fin de ses jours, il n'aura de cesse de braver l autorité de Louis XIV et d'exiger de lui qu'il lui rende sa femme.
Lorsqu il apprend son infortune conjugale, le marquis fait repeindre son carrosse en noir et orner le toit du véhicule d'énormes ramures de cerf...

Mon avis :
Je dois l'avouer j'ai craqué pour un Gascon au caractère bien trempé, un époux séparé quoique inconsolable, un personnage s'il n'était historique aurait pu sembler d'opérette. Mais seulement semblé, car il y a de la dignité dans ce cocu qui osa défier ouvertement le Roi soleil. Il y a une énorme dose d'amour éternel, mais pas de l'amour de roman de gare, du solide qui le conduit à enterrer son amour, à le pleurer comme un veuf, à lui chercher des excuses alors qu'il était témoin de sa déchéance.

J'avais très vite lâché Je, François Villon n'arrivant pas à rentrer dans l'univers. Ici, la plume de Jean Teulé m'a belle et bien ensorcelée, il a su recréer l'ambiance de cette époque tournant autour d'un roi et de sa cour. Le Montespan osa le premier défier ce roi, le contester, l'accuser d'adultère, prendre tous les risques pour sa Françoise, et rejetant Athénaïs le prénom qu'a voulu prendre sa femme infidèle. L'auteur réussit le pari de conter une histoire tout en expliquant le contexte historique, social de l'époque. Le ton est chevaleresque, ironique (comme celui du marquis devant son fils) enjoué, totalement réjouissant et c'est une leçon d'histoire bien agréable que je vous conseille chaudement de lire.

Un grand merci à Cuné pour le prêt. Son avis est ici, et celui de Caro[line].

Commentaires

J'ai bien aimé Villon mais je ne le conseillerais à personne de mes proches... certaines scènes m'ayant donné des cauchemars! D'après ce que j'ai lu de celui-ci, il semble moins dur. Je vais attendre en poche (dans quelques éternités) mais je le lirai certainement!

Écrit par : Karine | 11/06/2008

Répondre à ce commentaire

Tu me fais bien envie, reste plus qu'à attendre que la médiathèque veuille bien l'acheter !

Écrit par : bladelor | 11/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'avais beaucoup aimé Villon, alors il me tarde beaucoup de lire celui-ci!

Écrit par : Lisa | 11/06/2008

Répondre à ce commentaire

envie de le lire ! mais après l"été sans doute (ou entre deux autres)

Écrit par : amanda | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai bien envie de le lire également, mais attendrai sagement l'achat par la bibli.

Écrit par : maijo | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

Hum, celui-là, je veux le lire! Mais quand?? :D

Écrit par : Lucile | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

Ah je viens juste de le commencer alors j'ai à peine survolé ta critique, je reviens quand j'aurais fini.

Écrit par : Roxane | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai a-do-ré Villon et ses zones d'ombre... Et j'ai beaucoup aimé aussi ce Montespan, ce cocu magnifique qui, par amour, affronte la toute puissance royale...

Écrit par : BlueGrey | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup l'écriture de Jean Teulé! Celui ci me tente bien! Je le note!

Écrit par : Mimienco | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

La lecture de ce roman historique découvert aussi grâce à Cuné m'a vraiment réjouit ! :-))

Écrit par : Marie | 12/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimé:)Je l'ai même préféré à "Longues Peines" (ok le sujet n'a rien à voir), suite à ton billet je viens d'emprunter "Je,F Villon" à une bibli de quartier, peut-être serais-je déçue moi aussi? A voir..Bonne journée

Écrit par : Roxane | 18/06/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai aimé Villon car j'adore cette période. Et j'aime aussi beaucoup la période Louis XIV alors celui-là devrait me plaire aussi :) Mais, bon, il ne faut pas être pressé pour l'avoir à ma biblio !

Écrit par : Joelle | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.