Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Carolyn Grey : Le cercle du Phénix | Page d'accueil | Aki Shimazaki : Tsubame,le poids des secrets /3 »

06/05/2008

Always smiling!

La nuit dernière, je méditais sur un article d’un ancien Psychologies Magazine (si je déclare l’acheter uniquement pour la chronique de David Foenkinos vous me croirez ? ;)

Cet article vantait les bienfaits du positivisme : méthode Coué, sophrologie mais mettait également en garde contre les méfaits de la pensée magique. La pensée magique ? Mais si vous vous souvenez, nous l’avons tous testée un jour : si je fais cela en moins de 10 minutes, si une feuille tombe, alors j’aurais une bonne note, alors il m’aimera… et autre promesse faite au hasard. Si ces exemples semblent puériles, à l’âge adulte nous continuons cependant quelquefois les mêmes stratagèmes :
- Ne pas vouloir envisager une situation de peur qu’elle arrive
- Se sentir coupable d’avoir souhaité du mal à quelqu’un et que cela arrive (alors que nous n’avons pas une once de responsabilité dans l’histoire)
Enfin, tout cela éloigne plutôt de l’idée initiale de mon billet.

Si je suis tout à fait d’accord pour reconnaitre de forts désavantages au négativisme, je trouve aussi qu’il y a certains dangers au positivisme à tout va.
Et surtout (là est le but de tout ce blabla), que penser des gens qui font des sourires tout au long de la journée? Personnellement je reste dubitative et me pose alors pleins de questions (plus ou moins existentielles) :

- Jusqu’à quel point ces sourires sont-ils franches ? Ben oui mince!

- La question numéro deux est donc tout naturellement : quelle substance illicite utilisent-ils? et si c’est la cas, j’en veux !

- Et enfin : qu’est ce qu’il pourrait réussir à leur enlever ce fameux sourire? : là suivant votre degré d’énervement, et votre humeur du jour la question peut-être plus ou moins pacifique. Ce sourire permanent et bien cela peut finir par être une agression ! C’est vrai quoi, il ne faut pas dépasser les limites. Tu pousses le bouchon un petit peu loin Maurice!

Dans ce cas, rien ne pourrait vous faire plus plaisir que de tester par vous-même ces limites qui, enfin !, effaceraient ce rictus moqueur du visage de Souris toujours.

Et vous alors qu’en pensez-vous ?

Commentaires

pour moi, les gens qui sourient toute la journée ont quelque chose à cacher !!leur sourire, c'est un masque, sûrement...ou alors, vraiment, tout va bien dans leur vie et c'est vrai que dans ce cas, il y a de quoi les envier! ;-)mais... garde le sourire... il fait beau ! ;-)

Écrit par : Emeraude | 06/05/2008

Répondre à ce commentaire

waouh.je ne suis du tout d'accord avec toi :) (premier sourire)je préfère sourire même quand tout va mal :) (deuxième sourire)quand je rencontre quelqu'un je lui souris :)même quand cette personne fait la gueule :)Je crois qu'il ne faut pas gâcher la journée des autres en faisant la gueule. Quand on me regarde en ne décrochant pas le moindre sourire, ça me glace le sang. Sourire toute la journée n'est pas manque de franchise, mais plutôt politesse à mon avis (ou naiserie, ou naïveté ?!).Arrête de faire ta misanthrope, on dirait Bacri !!!

Écrit par : amanda | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Si tu vois quelque'un sourire "tout le temps", c'est que tu passes asez de temps en sa présence pour t'en apercevoir.Donc tu peux avoir des pistes pour trouver d'où vient son sourire. Si c'est du bonheur, bienveillance, politesse, etc.,ou au contraire, s'il s'agit de fausseté. Et dans ce cas, tu peux préparer tes munitions :DEt n'oublie pas de sourire, bien sûr!

Écrit par : maijo | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Perso, je fais des sourires toute la journée parce que je n'aime pas regarder les gens en leur faisant la gueule. :-)

Écrit par : Caro[line] | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Hum, je serais plutôt de l'avis d'Amanda moi aussi. Je suis a priori dans la catégorie des gens-qui-sourient-tout-le-temps (qui-font-des-vieilles-blagues-moisies-qui-ne-font-rire-qu'eux-mais-c'est-déjà-ça, et toutes les catégories ou tu ris ou souris par défaut). Ce n'est pas un calcul, je ne réfléchis pas à savoir si je suis foncièrement heureuse, ou si je veux en donner l'impression, voilà c'est comme ça! :)A l'inverse, le non-sourire par défaut ne me semble pas neutre mais franchement hostile, en fait : quand je parle à une personne qui ne décroche jamais un sourire je pense tout de suite "mince, elle est fâchée! qu'est-ce que j'ai dit/fait de travers?"Et aussi, quand ça ne va pas et qu'on sourit on sort plus vite de ses idées noires. Ca peut donner l'impression d'être superficiel, de ne rien prendre au sérieux, mais je trouve ça beaucoup plus simple pour ma part! Voilou! :D

Écrit par : Lucile | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas normande, mais je suis à la fois d'accord avec toi et avec les filles qui ont laissé des commentaires !!Disons que je souris moi-même souvent, par politesse et pa gentillesse. C'est une façon de dire bonjour sans forcément parler.Par contre quand je suis de mauvaise humeur je suis incapable de sourire, mais heureusement je me déride vite. D'autre part je trouve plutôt agréable les gens qui sourient (et finalement il n'y en a pas légion), du moment que c'est sincère. Et il me semble que la différence entre un sourire hypocrite et sincère est facilement décelable. Bon, promis, quand on se rencontrera je froncerai les sourcils ! :o)

Écrit par : bladelor | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Alors en plus de ne pas chantonner, je vais tenter de bougonner de temps en temps! ;) En fait, je suis plutôt difficile à faire fâcher... et quand ça arrive, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il n'y a qu'à moi que je fais du mal... et je me défâche, c'est plus fort que moi! Par contre, quand je ne suis pas contente, ça se voit... ça ne dure pas mais je suis un livre ouvert!Mais je vois un peu ce que tu veux dire. Il y a certaines personnes qui en "mettent" un peu... pour ma part, c'est l'over-dose de "bons sentiments" que je trouve parfois un peu hypocrite. Toujours un beau sourire avec une parole édifiante pour chacun, ça peut finir par m'énerver... surtout si je suis dans un moins bon jour!

Écrit par : Karine | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Comme beaucoup de personnes, professionnellement au contact du public, mon sourire obligatoire et permanent est d'abord une agression pour moi-même. Quand ma tête dit "Pauvre tache" ou "N'importe quoi petite imbécile" et que je mets un sourire courtois sur mes lèvres c'est humiliant et frustrant.Dans ma vie privée, aucun sourire forcé, tu peux me croire!

Écrit par : Anne | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

C'est pour ça qu'il est préférable de ne se rencontrer que par blogs. Là au moins, le sourire ne se voit pas. Mais, à lire certains blogs, on se demande quand même si l'auteur ne souriait pas tout seul, face à son clavier. J'écris ça avec un sourire perfide.Ceux (et celles) qui sourient tout le temps en gardent-ils un peu pour leur clavier ? Angoissante question.

Écrit par : Georges F. | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

je crois que je souris presque tout le temps, y compris à mon ordi mais en fait peut être à toi et à ceux que je lis.... et si je me surprends à ne pas sourire je m'inquiète, quoi qu'est-ce ? vais je tourner bonnet de nuit ronchon, halte là, souris yueyin, le ciel est bleu ;-)

Écrit par : yueyin | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

@Emeraude : et surtout je suis en congés pour 5 jours donc j'ai bien le sourire malgré un petit mal de tête :)@Amanda : tu n'as pas du tout un sourire "always", tu es simplement quelqu'un de souriant donc je ne me suis jamais sentie agressée bien au contraire :)@Maijo : la personne qui m'a inspiré ce billet a plutôt un sourire faux pour moi, mais qui connait on vraiment? @Caro[line] : et même réponse que pour Amanda, tu es quelqu'un de souriant naturellement :)@Lucile : j'avais la même réaction en face de quelqu'un qui faisait la tête... depuis j'essaie de changer, parce qu'on se complique la vie alors que ce n'est pas notre fauteet comme Caro[line] et Amanda : effectivement tu es quelqu'un de souriant mais ce n'est pas une agression bien au contraire :)@Bladelor : au 5 juillet pour froncer les sourcils alors :)@Karine : tout va bien alors, je suis aussi un livre ouvert qui ne fait pas longtemps la tête, on devrait pouvoir se supporter ;)@Anne : avec un tel métier, effectivement je te crois@Georges F : les blogueuses souriantes que je connais oui. Cela serait tellement dommage de se passer de ces rencontres en tous cas!@Yueyin : je pense que tu ne serais pas "complète" sans tes sourireset peut-être tes yeux qui pétillent en parlant d'un certain m, d'une certaine j ... ;)

Écrit par : Stéphanie | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Pour tout te dire, je suis comme Amanda, j'ai beaucoup de mal à ne pas sourire et cela depuis toute petite, puisque je souriais, paraît-il, déjà à tout le monde !! :-)Bon week-end Stéphanie !

Écrit par : Florinette | 08/05/2008

Répondre à ce commentaire

:-D

Écrit par : yueyin | 09/05/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.