Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les auteurs passent à table : Paul-François Husson | Page d'accueil | Colum McCann : Ailleurs en ce pays »

13/03/2008

Philippe Delerm : Paris l'instant

Couverture :
"Il y avait quelque chose dans l'air, ce matin-là. Ça ne s'explique pas. Ça vient deux fois par an, peut-être, au début du printemps souvent, et quelquefois à la fin de l'automne. Le ciel d'avril était léger, un peu laiteux, rien d'extraordinaire. Les marronniers ne déployaient qu'avec parcimonie leurs premières feuilles sucrées. Mais elle l'avait senti dès les premiers pas sur le trottoir, avant même d'enfourcher sa bicyclette. Une allégresse. Pas le jaillissement de la joie, pas le battement de cœur toujours un peu anxieux du bonheur."

Mon avis :
J'adore Paris, je trouve que c'est vraiment la plus belle ville du monde et pourtant j'en ai déjà visité quelques unes pendant mes vacances.
J'ai aimé Lisbonne et lire à l'ombre de ses terrasses, j'ai aimé Bordeaux, j'ai aimé Nantes et ses petites ruelles, j'apprécie Londres et son melting-pot, je suis suis restée bouche-bée devant les grattes ciels de New-York et son agitation perpétuelle (cette ville ne dort vraiment jamais); et pourtant... A chaque fois que je reviens à la maison, et par la magie d'un tour en RER je retourne me balader à Paris, je me redis que, vraiment, c'est la plus belle ville :)
Encore il y a peu, rentrant d'une belle soirée théâtre, où j'ai en plus revu deux photographes dont je suis baba du travail, en faisant la liaison à pied entre métro Madeleine et RER Auber, apercevoir un bout du toit de l'opéra a suffit à me faire faire un grand sourire!

Donc ce livre était pour moi...des courts textes de Philippe Delerm illustrés par de belles photographie de sa femme, Martine Delerm. Et pourtant le charme n'a que trop peu agi.
J'ai trouvé dommage que certains textes auraient pu être un peu écrits dans n'importe quelle ville comme celui en extrait sur la couverture, et qui est pourtant mon préféré.
Je n'ai pas retrouvé mon Paris, même si j'ai eu globalement plaisir à découvrir quelques anecdotes de celui de Philippe Delerm.
Je recommande tout de même sa lecture, parce qu'il m'a donné envie de me reperdre dans le marais, de lever encore plus souvent le nez pour regarder les toits de Paris, de m'assoir sur un banc de la place des Loges ou du Luxembourg pour lire, parce que la lecture est plus belle avec une belle vue...

Commentaires

Comme toi, j'adore Paris. Comme Bordeaux, et comme tant d'autres. Mais Paris restera tjrs Paris. Donc tu me tentes quand même!!

Écrit par : amanda | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Ah non, je regrette, c'est Roscoff la plus belle ville du monde (enfin si on peut parler de ville !) ou encore Rabat tiens ! ;-)

Écrit par : bladelor | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

suis d'accord avec toi moi, c'est Paris la plus belle ville du monde ! (je dois dire que Florence est tout de même haut sur l'échelle des plus belles villes du monde aussi ;-))

Écrit par : Emeraude | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Paris est la plus belle ville du monde après... Lyon ! Ville chère à mon coeur. J'ai le coeur qui palpite quand je l'aperçois. :-)Dommage que la magie n'est pas agi car j'ai bien retrouvé une partie de mon Paris dans ce recueil de textes et photos !

Écrit par : Caro[line] | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Dommage que le charme n'ait pas fonctionné!Moi qui ne suis allée à Paris que deux fois, j'en garde un souvenir magique... j'avais l'impression de marcher dans mes histoires préférées! Je passe pour le bouquin... mais pas pour Paris ;))

Écrit par : Karine | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Pas grand'chose à voir, mais en ce moment quand j'entends Paris, je me mets à chantonner une chanson de Yaëlle Naïm du même nom et que je trouve très jolie! Si vous avez l'occasion, écoutez! :)Et sinon, toujours pas lu de Delerm... mais je ne commencerai pas par celui-là!

Écrit par : Lucile | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Drole de coïncidence: j'ai posté un billet sur un récit de Delerm...qui m'a laissé insensible moi aussi!

Écrit par : Anne | 13/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bien sûr, vous vous avez la Seine, et puis le bois de Vincennes, mais lire avec vue sur la mer, c'est bien joli tout de même...

Écrit par : levraoueg | 14/03/2008

Répondre à ce commentaire

mitigé quand même ton avis... et puis delerm non bof, je crois que je vais passer pour cette fois (oui j'aime me balader à pied dans Paris moi aussi... j'y ai fait des kilomètres en essayant de m'y perdre :-))

Écrit par : yueyin | 14/03/2008

Répondre à ce commentaire

@Amanda : j'ai oublié de le noter mais il est à Caro[line], que je remercie d'ailleurs :)@Bladelor : Ros quoi? ;)@Emeraude : je note :)@Caro[line] : c'est fini les revendications régionales ;)@Karine : vivement juillet alors :)@Lucile : j'écoute son album en boucle et je l'ai vu en concert en plus, je te conseille :)@Anne : le monde est petit@Levrouaeg : c'est vrai, mais comme tu parles à une montagnarde, te répondrais qu'une vue sur la montagne c'est pas mal aussi :)@Yueyin : j'adorais au début me perdre dans Paris.. j'ai malheureusement trop marché, ce n'est plus guère possible :(

Écrit par : Stéphanie | 14/03/2008

Répondre à ce commentaire

Lire dans les jardins du Luxembourg, rien ne peut rivaliser avec ça. (( : Delerm, je passe.

Écrit par : Emmyne | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

"La magie d'un tour en RER" Il va falloir que je médite sur cette phrase... ;) Bon, moi Paris, hein, j'aime pas (d'un autre côté, on est schtroumpf grognon ou pas ;) mais la plus belle ville que j'ai vue à ce jour est Rome !!! (et juste après Toulouse mais là c'est vaguement chauviniste - mais pas complètement :p)Cela dit, les villes ne sont pas mes paysages préférés.

Écrit par : memepaspeur | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Ah Paris... Ceci dit, cette lecture m'avait laissée totalement froide et très déçue.

Écrit par : Praline | 16/03/2008

Répondre à ce commentaire

Si toi qui adores Paris, tu n'as pas été convaincue par cette lecture, inutile que je le note vu que je ne suis pas une inconditionnelle de Paris !

Écrit par : Joelle | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.