Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Joëlle Tiano : L'enchanteur et illustrissime gâteau café-café d'Irina Sasson | Page d'accueil | Lotobook : la liste des participants »

16/01/2008

Nicolas Cauchy : La véritable histoire de mon père


Couverture :
" Et alors vous êtes au milieu des gens qui ne savent pas, qui sont à mille lieues de savoir, parce que apparemment rien n'a changé. Et c'est vrai. Rien n'a changé. Tout est pareil sauf une chose : vous avez commis l'irréparable. " Simon fuit dans la nuit au volant d'une Porsche volée. Sur la banquette arrière, le corps de son enfant. Longtemps prisonnier de ses mensonges, Simon doit aujourd'hui regarder la vérité en face. Lui qui se croyait maître de ses sentiments s'est laissé déborder par la violence d'une passion et entrainer jusqu'aux rives de la folie. Le portrait sans concession d'un homme de notre temps. Un roman noir, précis, implacable.

Mon avis :
Wouaaahhh! Difficile d'expliquer ce que j'ai ressenti à la lecture du premier roman de Nicolas Cauchy. C'est fort, très fort.
Ce récit m'a donné une sensation d'irréversible. Nicolas Cauchy a su admirablement mélanger les flash backs, de l'évènement en cours : la fuite de ce père qui vient de commettre l'irréversible. Je suis bluffée! Je suis touchée! Je suis remuée! Et oui tout cela à la fois!

Ce récit m'a fait le même effet que celui de Solenn Colleter au niveau de l'intensité. L'effet est différent car l'histoire différente (pour Solenn, j'étais dans l'interrogation personnelle "et si c'était moi", ici j'étais dans l'interrogation impersonnelle "mais pourquoi a t il fait cela?", certainement parce que personne ne peut imaginer faire une chose pareille!), mais j'ai été troublée de la même façon. J'ai eu ce sentiment identique d'urgence. Très difficile à expliquer tout cela...

Je suis également admirative du style choisi la narration totalement froide d'une personne extérieure dont on apprend l'identité qu'à la toute fin, même si on peut s'en douter.

Une lecture que je vous recommande, comme l'a déjà fait Caro[line] que je remercie d'ailleurs pour cette découverte :)

Commentaires

J'ai découvert Nicolas Cauchy avec ce premier roman et j'ai beaucoup aimé; le second est très bon également.

Écrit par : Sophie | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

Il est sur ma liste! Je me dis que je vais par contre attendre une éventuelle sortie en poche... probablement d'ici 10 ans!!! Bien que... ma fête s'en vient!!! :))

Écrit par : Karine | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

AH je note tout de suite!

Écrit par : amanda | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

Eh bien... le sujet semble dur, mais tu en parles avec tant d'enthousiasme que ça vaut la peine d'être noté.

Écrit par : maijo | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

De rien ! :-)Je récupère le 2ème ce soir, normalement. Ensuite, je peux le lancer à qui le veut (bien que je pense le relire d'abord !).@ Amanda : Tu es déjà sur la liste des emprunteurs de ce roman-là !!!

Écrit par : Caro[line] | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

ah oui celui-là me tente bien, je l'ai vu chez émeraude aussi. Si ça devient un livre voyageur, ça m'intérersse beaucoup...

Écrit par : goelen | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

Pour le moment, ce n'est pas un livre voyageur, il se balade en région parisienne de main en main. Mais si tu veux, tu peux m'envoyer un mail (krolinh@gmail.com) et il pourrait devenir un livre voyageur !!!

Écrit par : Caro[line] | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

Celui-ci fera partie de mes prochains achats, c'est certain !!

Écrit par : Florinette | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, j'avais beaucoup aimé le 1er... et je meurs d'impatience de lire le second...Caro[], tu voudras bien me le prêter, dis ? si tu veux, je ne te fais pas de cadeau home made en échange, tu pars gagnante ! ;-)

Écrit par : Tamara | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

@Sophie : j'ai très envie de le lire en tous cas :)@Karine : malheureusement, si j'ai bien compris, ce n'est pas pour tout de suite.Mais Caro[line] veut mettre un ex en livre voyageur, il pourrait peut-être aller au canada? à voir avec la demoiselle!@maijo : vu mon article, je ne vais pas te contradire ;)@Amanda : tu pourras le lire dès mardi, comme l'a dit Caro[line]@Goelen : il semble que oui@Caro[line] : je te soupçonne de m'en vouloir d'avoir fait un bookring sur "en cas de bonheur" ;)@Florinette : :)@Tamara : roooooohhhh Tamara! Pas de pif de chez moi, si tu fais cela :p

Écrit par : Stéphanie | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

MEUH NON !!!! Au contraire, c'est génial cette idée de livre voyageur/bookring !!!

Écrit par : Caro[line] | 19/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.