Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sophie Chauveau : La passion Lippi | Page d'accueil | Nicolas Cauchy : La véritable histoire de mon père »

14/01/2008

Joëlle Tiano : L'enchanteur et illustrissime gâteau café-café d'Irina Sasson



Couverture :
A presque 101 ans, très loin de là où elle est née, Irina Sasson entretient chaque matin sa mémoire en récitant, dans les sept langues que sa destinée l'a amenée à parler, la recette du fameux gâteau café-café qui lui avait valu le succès que l'on sait dans la colonie européenne de Batenda. Surgissent alors les jours incandescents de sa vie. Des jours qui n'ont rien perdu de leur douceur ni de leur éclat, ni de leur douleur non plus. Et sans doute, dût-elle vivre cent ans encore, et sa mémoire s'effilocher chaque jour un peu plus, ils resteraient longtemps en elle, noyaux rebelles à l'oubli... Ce jour-là, venue du nord du Continent, sa petite fille est à son chevet. Pour une raison précise.
Dans ce texte à l'écriture musicale, un charme puissant opère, qui tient au mouvement entre les grands horizons et l'espace réduit d'une cuisine, entre la rumeur du monde et l'intimité d'une femme.

Mon avis :
Ce gâteau a été déjà on ne peut plus commenté sur les blogs :)
J'ai un peu l'impression d'arriver après la guerre, alors que j'ai même déjà gouté à ce fameux gâteau grâce à Chiffonnette qui m'a également prêté le livre. Double merci :)

Merci parce que le gâteau comme le livre étaient délicieux.

Moi aussi j'ai été happée par ce charme puissant évoqué sur le quatrième de couverture. Et si vous ne l'avez pas lu, je vous conseille de remédier à cela :)
Désolée, je n'en dirais pas plus, tellement à déjà été écrit sur ce livre que les mots me manquent!

Commentaires

Heureuse de partager ce livre, tout comme le gâteau! J'ai fait une variante au thé mais moins bonne que celle au café apparemment! En tout cas, c'est un roman merveilleux et sensible.

Écrit par : chiffonnette | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

Chiffonnette, la variante au thé était très bonne mais il y a moins de goût... Disons qu'on ne sent pas du tout le goût du thé, contrairement à celui au café. Mais c'était très bon quand même !

Écrit par : Emeraude | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

le pos précédent c'était moi, j'ai cliqué sur anonyme par erreur !

Écrit par : Anonymous | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

Superbe roman il est vrai. Mais moi j'ai raté mon gâteau, enfin je ne sais pas où, mais le résultat était pas terrible.

Écrit par : Anonymous | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

zut alors ! c'était MOi !!!! Pff, pas réveillée ce matin.

Écrit par : bladelor | 14/01/2008

Répondre à ce commentaire

C'esr vrai que tout le monde a l'air de le lire avec plaisir ce bouquin. Je le note ! Et puis si c'est l'occasion de faire (et surtout de manger) un bon gâteau....

Écrit par : freude | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

tu n'es pas la dernière Stéphanie. Je l'ai chez moi mais je ne l'ai pas encore lu. En tout cas, j'essaierai surement la recette...

Écrit par : goelen | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Même si on n'est pas un cordon bleu, ce livre se laisse dévorer avec plaisir.

Écrit par : InColdBlog | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Ce petit livre est sur ma table de nuit depuis peu et je sens que je vais me régaler !! ;-))

Écrit par : Florinette | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je vais faire ma chieuse mais tout le monde en parle tant que je n'ai pas envie de le lire ! Peut-être dans quelques mois quand on n'en parlera plus... ;-) (Un peu comme avec la trilogie de Stieg Larsson !)

Écrit par : Caro[line] | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Le livre est délicieux, et il contient moins de beurre que le gâteau, donc à lire sans risque de prendre des kilos ! :-)

Écrit par : Tamara | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je l'ai reçu pour Noël... je compte donc le lire bientôt! Avec tout cet enthousiasme, j'ai bien hâte de m'y mettre!

Écrit par : Karine | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

ce livre est noté sur ma LAL...en attente de la sortie en poche :)

Écrit par : loulou | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

tricheuse, trop facile le coup de tout le monde en a parlé alors je dis rien !!! (mais bon je retiens l'astuce, ça peut servir !) Heureuse de voir que le délice au café t'a plu à toi aussi :-))

Écrit par : yueyin | 15/01/2008

Répondre à ce commentaire

Celui-là,je le veux, je vais me l'offrir après en avoir lu tant d'élogieuses critiques.

Écrit par : Sophie | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

Pas lu ton com, mais cela me rappelle que je l'avais acheeté une semaine après que Chiffonnette l'ait présenté au Club des théières. Bon je vais m'y mettre, mais plein d'autres petits livres me tendent leurs bras en criant "c'est mon tour, c'est mon tour". A vous donner le tournis... Je vais peut être me remettre à ma pile de magazine qui, elle aussi, va bientôt tomber. Par pitié, ne me tenter plus, ne me prêter plus de livres en ce moment. Aaarrrrrggghh

Écrit par : Delphine | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je sens encore la chaleur et les odeurs de ce livre quand j'entends (lis) quelqu'un en parler (écrire).Magnifique souvenir !

Écrit par : Eugénie | 24/01/2008

Répondre à ce commentaire

je n'ai toujours pas lu ce fameux livre tant gouté sur les blogs... Mais je l'ai noté et renoté. Je pense décidément que je ne ferai pas l'impasse.

Écrit par : sylvie | 05/02/2008

Répondre à ce commentaire

ça y est! je l'ai lu! Le livre voyageur de moustafette a bien voulu repartir pour un nouveau périple et a atterrit chez moi : j'ai beaucoup aimé. Si tu arrives après la guerre, j'arrive après quoi moi ?

Écrit par : sylvie | 25/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.