Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Philip Pullman : Les royaumes du Nord 1 | Page d'accueil | Quand la culture prend la pose »

12/12/2007

Jens Christian Grondahl : Virginia

Couverture :
" Plus tard, lorsqu'ils prirent le petit déjeuner, elle fit comme si de rien n'était, affichant son habituel sourire bien élevé. Et peut-être n'y avait-il rien... Son oncle expliqua qu'il avait entendu dire qu'un avion anglais s'était écrasé non loin, sur la côte, au nord. Un soldat allemand monte la garde près de la carcasse de l'avion abattu. " Nous sommes en 1943, et les bruits de la guerre n'épargnent pas même cette grande demeure bourgeoise construite au bord de la mer du Nord. Ses propriétaires, un couple sans enfants, accueillent leur jeune neveu de quatorze ans, mais aussi la fille adolescente de la couturière de Madame, pour la mettre à l'abri des bombardements qui menacent Copenhague. Lorsqu'un avion s'écrase non loin de là dans les dunes, un drame silencieux va se nouer entre les deux adolescents et un pilote britannique... Ce récit dépouillé et émouvant sur le thème de l'innocence perdue marque sans doute un tournant dans l'écriture de Jens Christian Grondahl, dont le talent s'affirme de livre en livre.

Mon avis :
D'abord j'ai été attirée par la couverture. La photo n'est pas magnifique, plutôt de facture classique mais je l'ai aimé. Ensuite j'ai été intriquée par le 4ème de couverture, le début en tout cas (je ne les lis plus en entier depuis quelques mauvaises expériences).
Il ne m'en a pas fallu plus en tous cas, pour craquer et l'acheter malgré ma PAL.

Le récit est effectivement dépouillé mais il possède une sorte de grâce, certainement à l'image de son héroïne. Le récit est mené par le neveu. Adolescent lors de l'épisode du pilote britannique, il portera au fond de lui ce secret.
L'auteur offre une vision de la vie que j'ai trouvé désabusée, un peu ironique, souvent nostalgique et pourtant j'ai également ressenti une vraie tendresse pour certains personnage.

A découvrir.

Commentaires

Ahhhh, le résumé m'intrigue! Par contre, moi, je n'aime pas vriament la couverture et je n'aurais jamais lu l'endos je n'avais pas vu le roman chez toi! Donc, je note... et je passe outre la couverture!

Écrit par : Karine | 12/12/2007

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimé aussi ce livre. Je te conseille "Sous un autre jour" du même auteur.

Écrit par : BelleSahi | 13/12/2007

Répondre à ce commentaire

J'ai cet auteur dans ma PAL avec "bruit du coeur". Tu me donnes envie de le découvrir même si le titre que tu présentes là ne m'attire que moyennement :-)

Écrit par : Emeraude | 13/12/2007

Répondre à ce commentaire

Un bon souvenir "Virginia" même si mon préféré reste à jamais "Bruits du coeur" (par contre je cale définitivement avec "Sous un autre jour"). Tu résumes bien l'univers de cet écrivain. Tous ses livres sont construits sur le même mode (ça peut devenir lassant et il vaut mieux espacer largement chaque lecture) et si on aime, on sait qu'on ne sera jamais tout à fait déçu (je dis ça mais "Eté indien", son premier livre traduit en français m'est récemment tombé des mains).

Écrit par : memepaspeur | 13/12/2007

Répondre à ce commentaire

Encore un auteur qui donne envie, ma pauvre LAL, ça ne cessera donc jamais !! ;-o))

Écrit par : http://www.leslecturesdeflorinette.com | 13/12/2007

Répondre à ce commentaire

Encore un auteur à découvrir... ce thème me plait beaucoup, je commencerai bien par celui-là !! :-)

Écrit par : yueyin | 14/12/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.