Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marc Molk : Pertes humaines | Page d'accueil | Edith Wharton : Eté »

23/08/2007

Richard Coob : Marseille

 

Couverture :
Ce qui caractérise le mieux ce port méditerranéen, c'est le secret. La vive loquacité, la sociabilité facile, les bonnes vieilles blagues sont en fait des écrans destinés à berner le Parisien et le visiter de Nord, à les tenir à distance, à éviter que le voisinage familial soit assiégé de toutes parts.

Mon avis :
J'ai cru acheter un livre parlant simplement et avec beaucoup de tendresse d'une ville que j'aime. Je me suis trompée, j'ai donc été déçue. Richard Cobb dresse un portrait froid, quasi chirurgical de la ville et surtout parle presque plus du parisianisme et donc de Paris que de Marseille. Difficile dans ces conditions de dire que j'ai aimé. Il était tout de même intéressant de lire le rapport des écrivains avec cette ville qui fut longtemps un lieu de passage.

Commentaires

En même temps, je trouve que le dessin de couverture est beaucoup trop sage, lisse et sophistiqué pour représenter Marseille... Faut-il donc se rabattre sur Plus Belle la Vie (!) ou existe-t-il des romans recommandables dont l'intrigue se déroule à Marseille ???

Écrit par : Zag | 24/08/2007

Répondre à ce commentaire

Tiens, moi aussi je suis à Marseille... dans les quartiers Nord... avec Aziz, cela te dit peut-être qqchose ? ;-)

Écrit par : Tamara | 24/08/2007

Répondre à ce commentaire

@zag : justement je ne sais pas j'ai aimé "un aller simple" de Didier Van cauwelaert mais la ville n'est pas un "vrai" personnage du roman.@tamara : oui oui cela me dit quelque chose :)j'attends avec impatience ta critique :)

Écrit par : Stéphanie | 24/08/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.