Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Philippe Delerm : La sieste assassinée | Page d'accueil | Jane Austen : Raison et sentiments »

26/06/2007

Shan Sa : Porte de la paix céleste


Couverture :
Zhao le soldat et Ayamei la révoltée courent dans les rues sombres de Pékin. La Place de la Paix céleste - Tian an men - est couverte du sang des étudiants. Du sang des enfants de la Chine moderne, élevés dans l'idéologie étouffante du régime maoïste.

Ayamei se cache, quitte Pékin, parcourt des milliers de kilomètres, fuit vers la montagne. Inlassablement Zhao suit sa piste. Son acharnement est à la mesure de sa foi dans le régime : aveugle et sans limites. Au terme de cette longue traque, Zhao, l'autodidacte inflexible, se laissera-t-il contaminer par la beauté et la poésie ou choisira-t-il d'ignorer la voie qu'Ayamei est en train de découvrir ?

Il deviendra, malgré lui, le héros d'un roman d'amour sobre, pudique et troublant.

Extraits :
"Aujourd'hui, enfin, je comprends l'erreur qui a failli signer ma perte : j'ai trop demandé à la vie, j'ai pensé qu'elle me devait le bonheur et la sérénité. En réalité, la vie n'offre ni le bien ni le mal. Le bonheur est un fruit qu'on cultive et récolte dans son âme. On ne peut pas le recevoir de l'extérieur."

Mon avis :
Encore sous le charme de La joueuse de go, j'ai pris le risque de lire rapidement un autre livre de Shan Sa. Porte de la paix céleste a été écrit 3 ans avant La joueuse de go. Il m'a fait penser à un brouillon (de haute qualité) de ce roman. On retrouve la même organisation même si l'époque est différente :
- une héroïne belle et révoltée et un soldat peu à peu sous son charme
- l'alternance de point de vue entre les 2 protagonistes
J'ai aimé ce roman comme j'ai aimé la joueuse de go, cependant j'espère que Shan Sa a su sortir de ce schéma, et ses autres romans sont différents (tout en gardant la même poésie). J'attendrais un peu avant d'en lire un troisième.

Commentaires

J'avais tellement aimé 'la joueuse de go' que je n'ai rien tenté ensuite de peur d'être déçue. Certains blogs conseillent 'L'impératrice', je pense que c'est celui que je tenterais dans quelques temps !

Écrit par : anjelica | 28/06/2007

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimé celui-là, même si j'ai largement préféré "La joueuse de go". Je n'en ai pas lu d'autre...

Écrit par : fashion victim | 03/07/2007

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup Shan Sa, mais je me suis arrêtée à la joueuse de GO, je n'ai pas lu ses livres suivants. Mon tout premier était Les quatre vies du saule, que j'avais beaucoup aimé, mais à la seconde lecture, j'ai été déçue, du coup maintenant j'ai peur de les relire

Écrit par : Virginie | 04/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.