Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marian Keyes : Une vie de rêve | Page d'accueil | Philippe Delerm : La sieste assassinée »

23/06/2007

Plum Sykes : Blonde attitude


Couverture :
Blonde comme les blés et belle à se pâmer, l'excentrique et sexy Julie Bergdorf- richissime héritière des magasins de luxe du même nom - a vraiment tout pour plaire. Quotidiennement entourée d'une meute d'admiratrices, cible privilégiée des magazines people et déesse incontestée des boîtes de nuit fashion et autres restaurants huppés, la lolita de la mode règne en maîtresse absolue sur la toute-puissante jet-set new-yorkaise. Seul hic, mademoiselle est célibataire. Et dans les quartiers hype où le chic du chic consiste à se pavaner au bras de son fiancé, cette situation relève de l'impardonnable faute de goût. Lancée à l'assaut du MP - Mari Potentiel -, la Princesse de Park Avenue saura-t-elle trouver chaussure à son pied?

Biographie de l'auteur :
Plum Sykes est née à Londres et a fait ses études à Oxford. Elle a débuté au Vogue anglais en 1993 avant de rejoindre, quatre ans plus tard, la rédaction du Vogue américain à New York, où elle dirige les rubriques mode, société et célébrités. Elle participe également à la rédaction du magazine Vanity fair. Pour son premier roman, Blonde attitude, Plum Sykes a choisi de tremper sa plume dans le petit monde fascinant des princesses de Park Avenue, les " Bergdorf Blondes ".

Mon avis :
C'est en fait l'histoire de la meilleure amie de Julie qui est racontée. Et en plus elle est brune! :)
En tous cas, j'ai vraiment apprécié. Même si on ne peut pas à proprement parler de satyre, le ton est toujours ironique et comique.
La "dure vie" des héritières est détaillée. Encore une excellente lecture de détente.

PS : je signe tout de suite pour être une pauvre héritère de New York :)

Commentaires

Salut Stéphanie. Je viens de découvrir ton blog et j'en profite pour y déposer un petit commentaire!Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le roman de Plum Sykes. Même si l'évocation constante de toutes ces marques de luxe peut lasser, le récit est bien construit, ironique à souhait et complètement caricatural! Pour ma part, je l'ai même préféré au "Diable s'habille en Prada"! Bon, cela demeure de la bonne Chick Lit'... de la "littérature" pour poulette en vacances qui en aurait profité pour déconnecter deux ou trois neurones. Mais parfois, ça fait du bien! Et puis, sur fond de superficialité, il y a... de l'Aaaamour!

Écrit par : Isabelle | 09/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.